États Modifiés de Conscience, Transe... Kezako ?



Les états modifiés de conscience (EMC) font référence à tout état mental qui diffère de l'état de veille ordinaire.

Ces états peuvent être induits intentionnellement, par exemple par la méditation, la transe chamanique, l'hypnose ou peuvent survenir spontanément, comme dans un rêve. Ils peuvent aussi être provoqués par des substances chimiques, commes les psychédéliques, ou des traumatismes ou des conditions médicales, voire psychopathologiques.

Voici une liste non exhaustive d'EMC :

  1. Rêve
  2. Hypnose
  3. Méditation
  4. État de transe (comme dans certaines danses rituelles ou les états chamaniques, danse Soufi)
  5. États de conscience altérée induits par des drogues ou des psychédéliques
  6. État de "flow" (ou état d'absorption totale dans une activité, sport ou dans les arts par exemple)
  7. État sophronique
  8. Expériences mystiques ou extatiques
  9. États liés à des traumatismes, comme la dissociation
  10. États de conscience près de la mort ou EMI / NDE
  11. États de conscience provoqués par la privation sensorielle ou l'hyper-stimulation (saturation des sens).


Y'a t'il des états plus profonds que d'autres ? 

Les  états modifiés de conscience, sont variables et different  selon 3 éléments indissociables :  l'expérience, la personne et son contexte. 
Cependant, si on devait essayer de les classer du plus léger au plus profond, bien que cela soit une construction mentale qui n'a pas beaucoup de sens, on pourrait avoir quelque chose comme ceci (bien que cela puisse être sujet à débat) :

État de "flow" – C'est un état d'absorption complète dans une activité, où l'on perd la notion du temps et de soi-même.
Méditation (niveaux légers) – Une relaxation légère et une focalisation sur le moment présent.
État sophronique – Un état de relaxation profonde.
Rêve – Les rêves qui se produisent pendant le sommeil, surtout pendant le sommeil paradoxal.
Hypnose – L'état hypnotique peut varier en profondeur, mais il est généralement plus profond que l'état de méditation.
État de transe – Une immersion plus profonde que l'hypnose, souvent accompagnée d'une perte de conscience de l'environnement et des mouvements du corps qui semblent incontrolables.
Expériences mystiques ou extatiques – Des expériences de connexion profonde ou de dissolution de soi aussi appelées transpersonnelles.
États induits par des psychédéliques – Des expériences qui peuvent altérer profondément la perception, la pensée et l'émotion. On parle ici d'état de conscience altérée plutôt que modifiée, car c'est la substance qui altère l'état.
États de dissociation – Une sensation de déconnexion de soi-même ou de l'environnement.
États de conscience près de la mort – (Near Death Experience, ou EMI Experience de Mort Imminente).
Des expériences souvent décrites comme une sortie hors du corps ou une rencontre avec des entités.
États de conscience provoqués par la privation sensorielle – Ils peuvent conduire à des hallucinations et à une profonde altération de la conscience.
C'est important de noter que la "profondeur" d'un état modifié de conscience est subjective et peut varier selon les personnes, les circonstances, la culture, le contexte etc. 
La liste ci-dessus est subjective et non exhaustive. Elle ne représente pas une vérité absolue. Mais cela donne une idée quand on découvre les EMC (Etats Modifiés de Conscience).

Les EMC ne sont pas figés dans le temps. Ils fluctuent comme une aurore boréale. Pour reprendre la métaphore de Corine Sombrun dans son ouvrage "La Diagonale de la Joie".


Voici quelques exemples simples pour mieux comprendre les états modifiés de conscience :

Rêve : 
Exemple : Léa rêve qu'elle vole au-dessus d'une forêt, ressentant une sensation de liberté totale, même si elle sait que voler n'est pas possible dans la réalité.

Hypnose :
Exemple : Thomas se rend chez un hypnothérapeute pour arrêter de fumer. Sous hypnose, il se sent détendu et ouvert aux suggestions qui l'aideront à associer la cigarette à des sensations désagréables. 

Méditation :
Exemple : Gérard s'assoit tous les matins pendant 20 minutes pour méditer, concentrant son esprit sur sa respiration. Au fil du temps, il ressent une tranquillité profonde et une meilleure conscience de lui-même.

État de transe :
Exemple : Lors d'une cérémonie rituelle, Christelle entre dans un état de transe en dansant et en chantant pendant des heures, se sentant connectée à ses ancêtres.

États de conscience altérée induits par des drogues ou des psychédéliques :
Exemple : Alex prend du LSD lors d'un festival et perçoit des couleurs vives et des motifs mouvants sur tout ce qu'il regarde. Il ressent une profonde connexion avec la nature et les personnes autour de lui.

État de "flow" :
Exemple : Maria, une artiste, est tellement immergée dans sa peinture qu'elle perd la notion du temps. Elle est complètement concentrée sur chaque coup de pinceau, oubliant tout ce qui l'entoure.

État sophronique :
Exemple : Marc suit une séance de sophrologie pour gérer son stress. Guidé par un sophrologue, il visualise un endroit paisible et ressent une relaxation profonde dans tout son corps.

Expériences mystiques ou extatiques :
Exemple : En priant dans un monastère, Sophie ressent soudainement une présence divine et une sensation d'amour inconditionnel qui la submerge.

États liés à des traumatismes, comme la dissociation :
Exemple : Après un accident de voiture traumatisant, Lucas a parfois l'impression de flotter hors de son corps, comme s'il observait les événements de l'extérieur.

États de conscience près de la mort (EMI ou NDE) :
Exemple : Durant une opération chirurgicale, Élise a une expérience de mort imminente. Elle ressent une sensation de paix, voit une lumière brillante et se sent comme si elle flottait au-dessus de la table d'opération.

États de conscience provoqués par la privation sensorielle :
Exemple : En participant à une expérience dans un caisson d'isolation sensorielle (ou tank de flottaison), Julien est privé de la plupart de ses sens. Il commence à percevoir des hallucinations visuelles et auditives et ressent une sensation d'apesanteur.

Ces exemples illustrent la diversité des expériences possibles dans les états modifiés de conscience. La manière dont une personne perçoit et interprète ces états peut varier en fonction de son contexte culturel, de ses croyances, de son état d'esprit et de nombreux autres facteurs.

Faire l'experience d'un état modifié de conscience, n'est ni linéaire, ni binaire. 

On n'est pas des machines !